Encore beaucoup d’interrogations sur la PAC

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

 

Le Ministre de l’Agriculture a présenté le 17 décembre dernier au CSO (Conseil supérieur de coordination et d’orientation de l’économie agricole), l’état des travaux sur la mise en œuvre de la PAC post 2013 en France. De premiers arbitrages ont été rendus mais de nombreuses incertitudes subsistent en raison de travaux toujours en cours et de l’attente de stabilisation des actes délégués au niveau de la Commission européenne.

Les annonces gouvernementales apportent des précisions sur les orientations données par le Président de la République au dernier Sommet de l’Elevage : elles consacrent une priorité en faveur de l’élevage. Elles reconnaissent la nécessité d’une approche soutenable pour l’ensemble des exploitations agricoles et le maintien d’une politique d’orientation. Cependant, la FNSEA regrette que certains secteurs soient insuffisamment dotés et que d’autres soient mis à l’écart par le Ministre.

Quant au choc de simplification attendu, il ne semble pas là. En effet, les prémices de mise en œuvre des mesures de verdissement conduisent à des situations inaccessibles, compromettant leur acceptation par les agriculteurs.

La FNSEA attend des Pouvoirs Publics la reconnaissance d’une activité agricole économique et une stratégie nationale de modernisation de l’agriculture qui aille de pair avec cette réforme des soutiens.

événements

  • {0} - {1}

Reseaux sociaux

    LES ACTUS EN VIDEOS

    Toutes les émissions dans la médiathèque