En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Agriculture : bilan 2019 et perspectives 2020

14 janvier 2020

Rétrospective 2019
Comment on a redonné toute sa place à l’agriculture, une chance pour la France.

Sur le terrain économique :

  • Pour un juste prix payé à l’agriculteur, nous nous sommes battus pour une construction du prix en marche avant, qui a abouti à la loi Alimentation. 
  • Nous avons réussi à convaincre la société que l’alimentation est un enjeu capital avec notre slogan « n’importons pas l’alimentation que nous ne voulons pas » Cela aura conduit à l’annonce du PR de s’opposer au traité de libre-échange UE-MERCOSUR. Signature de la pétition européenne Eat original : exigez la transparence sur l’origine des produits alimentaires, signée à + de 1.1 million à l’échelle européenne (oct 2019)

Sur le terrain de l’agribashing :

Nous constations début 2019 une prolifération des attaques, actions et propos hostiles à l’encontre de notre profession, engendrant un fort désarroi voire de l’abattement parmi les agris. 2019 aura été l’année d’une prise de conscience de ce phénomène au plus haut niveau :

  • condamnation ferme par le Président de la République des dérives de l’agribashing : dénonciation des exactions commises par des activistes dans des élevages + mise en place d’une protection concrète contre les intrusions : la cellule « Déméter » avec la Gendarmerie. Sa mission : identifier et poursuivre les auteurs d’intrusions ou d’agressions chez des agriculteurs. Poursuite des rencontres: Christophe Castaner, Nicole Belloubet…
  • une image qui évolue dans les médias
  • Favoriser toujours plus le dialogue et le rapprochement agriculteurs avec la société : signature par le ministre de l’Agriculture du préambule du contrat de solutions et reconnaissance des chartes de bon voisinage : 27 chartes signées à fin 2019

Sur le terrain climatique, l’agriculture a une proposition.

Nous savons anticiper. En témoigne l’épisode de sécheresse sans précédent : la FNSEA a su anticiper dès avril des opérations solidarité paille, + proposition d’une politique de gestion de l’eau globale => reconnaissance de la nécessite du stockage de l’eau : Le climat change, changeons ensemble : nous sommes dans une démarche proactive et d’anticipation par rapport au changement climatique. Le stockage de l’eau n’est plus un tabou.