En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Notre présence en Europe et à l’international

La FNSEA est active au niveau international et européen pour défendre l’agriculture française, le développement agricole à la française, et plus généralement les valeurs de l’agriculture familiale et ainsi que sa gastronomie française, etc.

Outre des actions directes, comme la participation aux Conférences Ministérielles de l’OMC, la FNSEA est membre d’organisations internationales qui assurent la défense de ces mêmes valeurs :

  • Agriculteurs français et développement international : L’Afdi a été créée en 1975 par quatre OP françaises : la FNSEA, JA, l’APCA et la CNMCCA. Elle rassemble les quatre OP fondatrices, 16 Afdi territoriales et d’autres organisations du monde agricole, afin de construire des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Elle soutient les initiatives des organisations paysannes partenaires, défend les agricultures familiales et convainc le milieu rural français du rôle primordial des agricultures familiales dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Un des aspects centraux de son mode opératoire repose sur les échanges professionnels entre pairs : Nord/Sud, Sud/Nord et Sud/Sud.
  • Comité économique et social européen : Le Comité économique et social européen (CESE) est un organe consultatif de l’UE qui se compose de représentants d’organisations de travailleurs et d’employeurs et d’autres groupes d’intérêts. Il transmet des avis sur des questions européennes à la Commission, au Conseil de l’UE et au Parlement européen et sert ainsi de lien entre les instances de décision et les citoyens de l’UE.
  • Comité des Organisations Professionnelles Agricoles : Le COPA se compose de 60 organisations issues des pays de l’Union européenne et de 36 organisations partenaires d’autres pays d’Europe, comme l’Islande, la Norvège, la Suisse et la Turquie. Dès sa création, le COPA a été reconnu par les autorités communautaires comme le porte-parole de l’ensemble du secteur agricole européen.
  • Bureau européen de l’Agriculture française : Le BEAF est spécialisé dans le domaine de l’information pour les secteurs agricole et agroalimentaire. Les adhérents du Bureau Européen de l’Agriculture Française sont aujourd’hui au nombre de vingt-sept, dont la FNSEA. Il s’agit en majorité, d’organisations, représentatives ou proches du monde agricole et agroalimentaire français. Les principaux domaines suivis par le BEAF sont la PAC, l’environnement, l’énergie, le climat, la santé et les consommateurs, les questions budgétaires, institutionnelles, le commerce et les relations extérieures. Le BEAF assure également un suivi des institutions et notamment des réunions du Parlement européen, du Conseil de l’UE et des Sommets européens.
  • Organisation Mondiale des Agriculteurs : L’OMA a pour mandat de rassembler les organisations d’agriculteurs et les coopératives agricoles du monde entier, de représenter la communauté agricole mondiale : agriculteurs de nano, petite, moyenne et grande taille. L’OMA a pour mission de représenter et de plaider la cause des agriculteurs dans les fora internationaux de prise de décisions et de créer les conditions nécessaires pour l’adoption de politiques destinées à améliorer l’environnement économique et les conditions de vie des producteurs agricoles, leurs familles ainsi que les communautés rurales. A travers l’OMA, la FNSEA peut s’exprimer dans les organisations onusiennes, comme la FAO, mais aussi dans les « COP » sur le changement climatique, ou l’OMC.

La FNSEA favorise les relations avec ses homologues des autres pays, mais développe aussi des relations avec les autorités publiques de différents pays du monde à travers le réseau des attachés agricoles présents à Paris.