En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Améliorer la vie quotidienne des habitants du monde rural

1 août 2019

La mission agenda rural a remis le 26 juillet son rapport à la Ministre de la Cohésion des Territoires. 200 propositions sont formulées pour redonner toute sa place aux zones rurales fertiles de talents et de dynamisme. Bon nombre des propositions émises par la FNSEA lors de son audition par la mission se retrouvent dans le rapport final.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a installé, le 29 mars 2019, une mission chargée de formuler, des propositions au Gouvernement pour élaborer un agenda rural. Cette mission composée de 5 élus territoriaux a rendu son rapport à la Ministre, vendredi 26 juillet 2019. 

Après avoir rappelé qu’il existe plusieurs ruralités, les 5 rapporteurs soulignent que les territoires ruraux sont au cœur des transitions qui traversent la France – démographiques, écologiques énergétiques, agricoles, numériques, économiques et sociales – et contiennent en leur sein la réponse à ces grands enjeux.

Lors de l’élaboration du rapport, la FNSEA a été auditionnée par les 5 rapporteurs. Bon nombre des demandes exprimées par la FNSEA pour le monde rural se retrouvent dans le rapport de la mission, dont :

  • L’inscription de la notion d’espace (et pas uniquement le critère démographique) dans la constitution pour une meilleure représentation des territoires ruraux dans les différentes assemblées élues.
  • Des service publics renforcées. Une offre de santé soutenue par un rendu obligatoire des stages en milieu rural pour les internes, ce qui représenterait  3 000 médecins immédiatement disponibles. La création d’un « pack jeunesse délivré en mairie aux jeunes ruraux à partir de 16 ans ». 

Sur l’agriculture, les 5 rapporteurs partagent la vision de la FNSEA lorsqu’ils écrivent que le développement rural ne se fera pas sans agriculteurs. Ils alertent sur la baisse envisagée du budget européen pour la PAC et adhèrent à la position de la France de maintenir le soutien européen à destination de l’agriculture.

Le travail de la mission doit servir de feuille de route au gouvernement pour l’établissement d’un agenda rural d’ici la fin du quinquennat.

Les 200 mesures retenues par la mission vont être expertisées par le gouvernement d’ici au congrès des maires ruraux qui se tiendra le 21 septembre », a précisé Mme Gourault, en plaidant pour « réinvestir les villages » en faisant « du cousu main ».

Au cours de ce « second semestre » 2019, le gouvernement présentera ensuite son « agenda rural », conformément à la promesse d’Emmanuel Macron lors du grand débat.

 

Vous aimeriez lire aussi

Valoriser l’engagement des maires dans les communes rurales
Le mercredi 20 novembre, lors du 102e congrès des Maires, organisé à Paris par l’Association...
Prédateurs : lettre ouverte au Premier ministre
Dans une lettre ouverte, les organisations membres du CAF loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC,...
Opération de solidarité grêle 2019 – Ardèche, Drôme, Isère, Savoie
Le Conseil de l’Agriculture Départemental de l’Ardèche (C.A.D.) a ouvert une cagnotte en ligne pour...