En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Loup : la FNSEA, JA et la FNO obtiennent le déclenchement des tirs de prélèvement

6 septembre 2018

La FNSEA, JA et la FNO saluent la décision prise par Stéphane Bouillon, préfet coordonnateur du Plan Loup, lors d’un déplacement à Entragues, de permettre au département des Alpes de Haute Provence de recourir aux tirs de prélèvement à compter du 1er septembre 2018.

Cette annonce intervient à point nommé dans un contexte où les éleveurs de ce département sont confrontés à des attaques de loups en forte progression sur leurs troupeaux (+ 17,9% entre 2017 et 2016). C’est ce qu’avaient pointé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint et Michèle Baudoin, présidente de la FNO qui s’y sont rendus le 27 août dernier pour apporter leur soutien indéfectible à des éleveurs en grand désarroi.

Il s’agit d’une première victoire qui doit cependant en appeler d’autres. Face à une menace en constante recrudescence, c’est l’ensemble des éleveurs de tous les territoires à qui il faut donner les moyens de défendre en permanence leur troupeau, via une simplification des tirs de défense et de prélèvements ; sans plafond.

La FNSEA, JA et la FNO continueront également à se mobiliser pour que les tirs de défense renforcée soient octroyés dès les 1ères attaques – y compris dans les cœurs de parcs nationaux – et que les tireurs soient équipés de lunettes de visée thermique.

Le pastoralisme fondé sur des troupeaux herbivores qui valorisent tous les espaces herbagers en plaine et en montagne est le meilleur garant de la préservation et de la reconquête de la biodiversité, de la lutte contre les incendies, de territoires ouverts et attractifs et d’emplois nombreux. C’est une richesse à préserver !

Vous aimeriez lire aussi

Valoriser l’engagement des maires dans les communes rurales
Le mercredi 20 novembre, lors du 102e congrès des Maires, organisé à Paris par l’Association...
Prédateurs : lettre ouverte au Premier ministre
Dans une lettre ouverte, les organisations membres du CAF loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC,...
Améliorer la vie quotidienne des habitants du monde rural
La mission agenda rural a remis le 26 juillet son rapport à la Ministre de...