En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Municipales 2020 : nos priorités et propositions à destination des candidats

4 février 2020

La campagne des municipales 2020, qui rythmera dans les prochaines semaines la vie de nos bourgs, est une opportunité forte pour réaffirmer le rôle central de l’agriculture dans la vie communale et intercommunale.

C’est aussi l’occasion de redire l’importance de cultiver cette relation de proximité qui unit les agricultrices et les agriculteurs avec leurs élus locaux.

C’est dans cet état d’esprit que le réseau FNSEA, syndicat de solutions, vous propose cette plateforme visant à faire de l’agriculture, un vecteur de développement, de cohésion et d’identité pour votre collectivité. Vous qui cherchez une activité qui tient votre territoire, ses paysages, l’emploi, la cohésion sociale et les opportunités de croissance dans votre commune, adressez-vous à l’agriculture, elle est la première politique d’aménagement de votre territoire !

C’est pourquoi nous avons réalisé une plateforme à destination des candidats aux municipales, afin de leur faire connaitre nos quatre priorités et nos 15 propositions concrètes pour faire de l’agriculture la première politique d’aménagement de leur territoire :

  1. – Renforcer le dialogue avec les agriculteurs
    • Créer une délégation communale ou intercommunale à l’agriculture.
    • Encourager le dialogue et la reconnaissance mutuelle entre les agriculteurs et les habitants.

  2. Agir pour la préservation des terres agricoles
    • S’informer pour mieux anticiper l’évolution du foncier agricole.
    • Améliorer la prise en compte de l’agriculture dans les documents d’urbanisme.
    • Classer systématiquement les biens à vocation agricole en zones A des PLU.
    • Réévaluer strictement les zones à urbaniser en tenant compte des possibilités de densification urbaine.
    • Trouver un équilibre entre agriculture et environnement au sein des documents d’urbanisme.

  3. Faire le choix gagnant de l’approvisionnement alimentaire local
    • Favoriser les productions locales en restauration collective
    • Mettre en place un projet alimentaire territorial (PAT)
    • Développer les circuits courts et les marchés de producteurs locaux
  4. Soutenir le développement de l’activité agricole
    • Favoriser la concertation citoyenne autour des projets. d’aménagements agricoles.
    • Favoriser l’installation de jeunes agriculteurs.
    • Faire du développement des bioénergies une source d’autonomie énergétique territoriale.
    • Penser l’aménagement routier avec un « regard agricole ».
    • Coconstruire les politiques de prévention et de gestion des inondations avec le monde agricole.

Vous aimeriez lire aussi

11e édition « Les Agris aiment le Tour »
Le 6 juillet 2019 la 11ème édition du concours « Les Agriculteurs Aiment le Tour...
Les grands gagnants du concours « Les agris aiment le Tour » sont…
Au passage de l’édition 2019 du Tour de France, 15 Fédérations départementales du réseau de...
Valoriser l’engagement des maires dans les communes rurales
Le mercredi 20 novembre, lors du 102e congrès des Maires, organisé à Paris par l’Association...