En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Réunion à l’Élysée sur l’après-crise avec les partenaires sociaux

5 juin 2020

Le président de la République a réunit le jeudi 4 juin 2020 à l’Elysée, l’ensemble des partenaires sociaux, organisations syndicales et patronales. Il s’agissait de penser l’après déconfinement et la reprise de l’emploi.

Pour Emmanuel Macron, l’objectif de la réunion était aussi d’éviter que des entreprises plongent et que l’emploi s’effondre dans notre pays. Au retour de la réunion, Christiane Lambert précise que « le travail va reprendre dès lundi avec le ministre du Travail pour un dialogue social plus étroit, pour résoudre à un certain nombre de sujets sur le prolongement du chômage partiel, la prise en charge de cotisations sociales. Des sujets clés pour la résilience et la question de l’apprentissage a été évoquée. » En effet, il ne faut pas sacrifier la génération des 800 000 jeunes qui arrivent dans le monde de l’emploi. L’agriculture peut contribuer à leur employabilité via l’apprentissage car « le métier du geste est un secteur dont nous avons besoin avec des apprentis agricoles en nombre » a insisté la Présidente de la FNSEA.

La question des travailleurs saisonniers
Le Président de la République a aussi relancé la question des travailleurs saisonniers. Un sujet où le secteur agricole a eu des difficultés cette année. En temps normal et plus encore cette année la commission Emploi va s’attaquer à ce sujet là au sein de la FNSEA.

Souveraineté alimentaire
La réunion a enfin été l’occasion de revenir sur la souveraineté alimentaire. Sujet cher au président de la République, Christiane Lambert lui ai remis en main propre le Manifeste pour une souveraineté solidaire, une alimentation pour tous dans le respect de la planète. Un sujet qu’il a apprécié et sur lequel il est revenu en disant à plusieurs reprises que « à la fois souveraineté alimentaire, industrielle, technologique et numérique étaient des sujets clés et que la compétitivité de l’économie française était la clé aussi pour résister dans un contexte mondial de concurrence extrêmement vive » précise Christiane Lambert. Les entreprises françaises depuis longtemps prônent cette nécessaire compétitivité : moins de charges, moins de normes, moins de délais administratifs. C’est le moment, toutes les propositions sont désormais à discuter. 

Vous aimeriez lire aussi

L’équipe dirigeante de la FNSEA renouvelée. Christiane Lambert, réélue présidente.
Le 1er juillet 2020, le conseil d’administration de la FNSEA s’est réuni pour élire la...
Assemblée générale 2020 FNSEA : « pour une souveraineté alimentaire et solidaire »
Les 421 délégués des différentes fédérations de la FNSEA se sont réunis le 18 juin...
1er mai : Emmanuel Macron rend hommage au monde agricole
A l’occasion du 1er mai et de la cérémonie traditionnelle de remise du muguet à...