En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

« Tout le réseau est mobilisé pour obtenir un plan de relance adapté aux filières impactées » Christiane Lambert

26 juin 2020

Ce jeudi 25 juin 2020, la FDSEA des Alpes-Maritimes a reçu Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA, venue échanger avec des exploitants agricoles, faire le point sur les filières impactées par la crise sanitaire du Covid-19 et assurer le lancement du Manifeste pour une Souveraineté Alimentaire Solidaire.

Au cœur de la crise, les agriculteurs et agricultrices ont dû faire face à de nombreuses difficultés, avec des conséquences variables d’une filière de production à l’autre, parfois catastrophiques, en particulier pour ceux qui ont perdu tous leurs débouchés.

Cette période inédite a permis de rappeler que la production agricole nous est indispensable. Et parce qu’il est essentiel de tirer les leçons de cette crise, la FNSEA a rédigé un manifeste qui propose des axes de réponses pour une souveraineté alimentaire solidaire.

La rencontre a eu lieu au Marché de nos Collines, magasin de producteurs au Rouret dans les Alpes-Maritimes : un cadre idéal pour montrer la réussite des circuits courts qui font vivre nos agriculteurs et alimentent localement nos concitoyens.

Tour de France des filières impactées : focus sur l’horticulture

Accompagnée par Jean-Philippe FRERE, président de la FDSEA 06, de Michel DESSUS, président de l’APCA Paca et de Christian PRUD’HOMME, directeur du Tour de France, Christiane Lambert s’est rendue sur la promenade des Anglais à Nice pour rejoindre le maire Christian Estrosi pour une opération conjointe avec le Tour de France.

C’est au milieu des hibiscus en fleurs, sur l’exploitation de Michel RAVERA, Horticulteur plantes fleuries en pot à Saint-Laurent-du-Var, qu’ont ensuite été abordés les conséquences de la crise sanitaire sur la production horticole. L’horticulture a en effet souffert d’une absence presque totale de vente pendant le confinement, qui ne pourra pas être récupéré plus tard avec beaucoup de plantes et de fleurs qui ont été jetées. Christiane Lambert « Chaque cas est particulier, il faut des aides au cas pas cas. Tout le réseau est mobilisé pour obtenir un plan de relance adapté aux filières impactées. »

 

Vous aimeriez lire aussi

« Le temps est venu de reconquérir notre souveraineté alimentaire »
La FNSEA entend tirer les leçons du Covid-19. Elle propose un « Manifeste pour une souveraineté...
Rebâtir notre souveraineté alimentaire (tribune du Conseil de l’agriculture française)
L’Histoire retiendra de la crise du Covid-19 qu’elle fut un révélateur de la grande fragilité...
Réouverture des cantines scolaires : privilégions l’origine française !
Dans le contexte ambiant, les agriculteurs sont pleinement mobilisés pour assurer la continuité de leur...