En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Agriculteurs et chasseurs, réunis à Paris, pour renforcer leur collaboration sur les dégâts de sangliers et la préservation de la biodiversité.

13 février 2023

La FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), JA (Jeunes Agriculteurs), Chambres d’Agriculture France et la FNC (Fédération nationale des chasseurs) ont organisé, à Paris, pour la première fois, une journée nationale d’échanges qui a rassemblé les élus et collaborateurs de leurs réseaux respectifs L’enjeu de cette journée est de renforcer leur collaboration sur le dossier des dégâts de la faune sauvage et de la préservation de la biodiversité.

L’accord national historique entre les chasseurs et le monde agricole, validé depuis près de deux ans et en attente de l’accord entre l’Etat et la FNC, a été présenté conjointement avant sa signature sur le Salon de l’agriculture. Il comporte une boîte à outils pour augmenter les prélèvements de sangliers, un accord sur la possibilité d’agrainage dissuasif, une réforme de l’indemnisation. Il est également assorti d’un objectif, d’ici 3 ans, de réduire au niveau national de 20 à 30 % les surfaces agricoles détruites par les sangliers.  

Cette journée d’échanges a également rappelé que la préservation de la biodiversité est à la fois un enjeu agricole et cynégétique. Il passe par des partenariats qu’il faut renforcer comme le programme Agrifaune, Symbiose … et d’expériences de terrain qu’il faut démultiplier à travers un programme ambitieux d’implantation de haies, de surfaces et d’infrastructures écologiques favorables au petit gibier, à la protection des cultures, à la lutte contre l’érosion et le réchauffement climatique.

Pour Christiane Lambert présidente de la FNSEA :  

« On se souviendra du 13 février comme une journée historique de l’unité entre chasseurs et agriculteurs. A la FNSEA nous savons le lourd tribut que font peser les dégâts de gibier sur les comptes des exploitations et son impact sur le moral des agriculteurs. En renforçant nos liens aujourd’hui et en fixant l’objectif de faire baisser les surfaces détruites de 30% en trois ans, nous garantissons la sécurité de nos fermes et la continuité de notre travail en faveur de l’entretien des haies, des pâtures, des estives, de la captation de carbone et de la régulation du gibier pour préserver la biodiversité, remarquable et cultivée.

Pleinement animés du bon sens paysan, nous plaidons ensemble pour une ruralité de la coopération, dynamique et moderne au service d’une cause juste : continuer à produire l’alimentation et préserver l’environnement et les milieux ».

Pour Sébastien Windsor, président de Chambres d’Agriculture France :

« Cette journée a permis de renforcer le partenariat historique entre les réseaux cynégétiques et agricoles. Dans le cadre de ce partenariat, nos réseaux conduisent des projets conséquents en faveur de la Biodiversité : Agrifaune en est une déclinaison particulièrement intéressante, ainsi que la valorisation de la gestion durable des haies. Chambres d’agriculture France soutient l’accord national de réduction des dégâts de sangliers dans son intégralité et souhaite une concrétisation rapide avant la prochaine saison cynégétique ».

Pour Willy Schraen, président de la FNC :

« Cette journée d’échanges où nous avons rassemblé nos réseaux respectifs fera date. Elle montre notre volonté partagée d’avancer ensemble pour renforcer nos liens en partenariat dans les départements. Nous avons construit cet accord national agricole concernant la problématique des dégâts de gibier dans un esprit de responsabilité et d’efficacité. L’enjeu de la biodiversité qui est notre bien commun, doit mobiliser le monde agricole et cynégétique. Dans ce contexte, nous avons pris l’engagement de favoriser l’implantation et l’entretien de haies qui sont utiles notamment au petit gibier et aux cultures ». 

Contacts presse :
FNSEA : Sabri Derradji – 06 21 16 80 84 – sabri.derradji@reseaufnsea.fr
FNC : Christine André – 06 72 98 19 00 – candre@chasseurdefrance.com
JA: Thomas Debrix : 06 68 66 15 83 – tdebrix@jeunes-agriculteurs.fr
Chambres d’Agriculture France : Iris Roze – 06 09 86 02 26 – iris.roze@apca.chambagri.fr



Vous aimeriez lire aussi

Interview d’Arnaud Rousseau, président de la FNSEA
"Il importe que les engagements pris soient tenus". Interview d'Arnaud Rousseau, président FNSEA pour Actuagri...
La FNSEA soutient la FNPF dans sa demande à la grande distribution et aux grossistes : proposer en tête de gondole les fruits français de toute urgence
Dans une lettre ouverte, Françoise Roch, Présidente de la FNPFruits et Bruno Darnaud, Président de...
Les métiers de l’agriculture au cœur du Tour de France 2024
La FNSEA - à travers la campagne "Ma Nature, mon Futur, l'Agriculture" - est une...