En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Aides bio : les retards ne sont plus tenables !

25 janvier 2019

Les produits bio sont plus que jamais plébiscités par les consommateurs français et, pour y répondre, les agriculteurs se mobilisent pour répondre à la demande de nos concitoyens. Pourtant l’Etat ne remplit pas sa part du contrat en matière de paiements des aides aux nombreux producteurs bio sur le territoire.

Les agriculteurs ayant fait leur conversion en bio sont les premiers à souffrir des retards de paiement PAC. Fin 2018 deux tiers seulement des dossiers bio 2016 avaient reçu le solde des aides attendues. Pour les dossiers 2017, cette part tombe à seulement 30%.

FNSEA + JA dénoncent les retards constatés depuis trois ans maintenant : cela est tout simplement inacceptable !

Dans un courrier adressé au ministre de l’Agriculture le 6 décembre dernier, nous avions réitéré notre demande de mettre en place dans les plus brefs délais une avance de trésorerie remboursable pour les aides BIO et MAEC 2018. A ce jour, notre courrier est resté sans réponse… 

De nombreux agriculteurs ont investi en planifiant le paiement des aides selon un calendrier bien défini. Le non-respect de celui-ci ne peut plus durer. Seul le versement rapide des aides BIO permettra de soulager les comptes des exploitations.

Le Gouvernement affiche une ambition forte pour le développement du bio, avec un objectif d’arriver à 15 % de la surface agricole utile en bio d’ici 2022. Les agriculteurs veulent suivre, ils le pourront pour peu qu’on leur en donne les moyens.

Vous aimeriez lire aussi

Web conférence le 18 novembre sur le site Pleinchamp
Afin d’accélérer le déploiement des solutions pour toucher le plus d’agriculteurs possibles, le Contrat de...
Notre syndicalisme, un maillon essentiel au service de l’économie
Les Etats Généraux de l’Alimentation offrent aux agriculteurs une boite à outils importante pour structurer...
22 octobre : 85% des départements mobilisés
Mardi 22 octobre 2019, plus de 85% des départements se sont mobilisés avec de nombreux...