En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Bilan du 77ème congrès de la FNSEA sous le signe de l’ouverture

31 mars 2023

Durant 3 jours, les délégués du réseau FNSEA se sont réunis à Angers pour le 77ème congrès de la FNSEA.

A l’issue de ces travaux, la FNSEA tient à remercier la FDSEA du Maine et Loire, son équipe d’organisation et tous les bénévoles pour leur accueil très chaleureux, leur dynamisme et leur dévouement.

Ce congrès aura été marqué par l’élection du Conseil d’Administration de la FNSEA, composé de 69 membres représentants tous les territoires français de métropole et d’outre-mer et toutes les productions agricoles. Les 1 200 congressistes ont pu, à cette occasion remercier chaleureusement et saluer le travail de Christiane Lambert qui avait fait le choix de ne pas se représenter à la tête de l’organisation, après deux mandats de présidence.

Ce nouveau Conseil d’Administration se réunira le 13 avril prochain pour élire son bureau et sa présidence. Il aura la charge de mettre en œuvre les lignes directrices du rapport d’orientation « Entreprendre en Agriculture : notre projet, notre futur ! » adopté à l’unanimité des délégués présents. Ce rapport, placé sous le signe de l’ouverture, porte des solutions pour répondre au défi de l’attractivité du secteur agricole face à l’enjeu démographique des prochaines années. Il propose ainsi de valoriser le goût d’entreprendre pour permettre le développement de plus de projets, de mieux accompagner les agriculteurs dans les transitions économique, énergétique, climatique et environnementale et de mener une politique d’installation et de transmission favorisant une agriculture basée sur les femmes et les hommes et qui permette d’atteindre l’objectif de souveraineté alimentaire.

L’avenir de l’agriculture était également au cœur des débats de la table ronde de jeudi matin qui portait sur les défis à relever pour l’agriculture française. La FNSEA remercie Valérie Masson Delmotte (Climatologue – GIEC), Sébastien Abis (Directeur Général du Club Demeter), Bastien Sachet (CEO de Earthworm Foundation), Jean-Philippe André (Président de l’ANIA) et Emmanuelle DUEZ (fondatrice de The Boson Project) d’avoir éclairé de leur expertise et de leur expérience le congrès de la FNSEA. Les échanges ont constitué un moment fort d’ouverture et de compréhension pour l’ensemble des délégués et des invités.

Enfin, les annonces du Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, qui avait fait le choix d’être présent au congrès de la FNSEA pour dévoiler les éléments agricoles du plan eau annoncé le jour même à Savines-le-lac par le Président de la République auront marqué la séance de clôture du congrès. La FNSEA se félicite du regard spécifique porté sur l’agriculture dans le plan eau, le Ministre évoquant la stabilisation des prélèvements et l’absence d’effort supplémentaire pour les agriculteurs sur les prélèvements globaux. Il permet d’espérer la préservation de la capacité de production de la « Ferme France » face au changement climatique. La préservation de cette capacité de production alimentaire, et ainsi de la capacité à retrouver une souveraineté alimentaire, passera également par l’amélioration de l’efficience de l’utilisation de l’eau, la recherche de variétés de cultures plus résistantes au stress hydrique ou encore par la mise en œuvre de pratiques plus économes. Elle nécessitera un accompagnement volontariste au regard de l’ampleur des changements à venir.

La FNSEA salue également la détermination du Ministre à remettre en perspective les objectifs politiques de maintien de la capacité à produire sur notre territoire et sa volonté affichée de refuser les surtranspositions françaises. Elle appelle à une mise en œuvre rapide de ces intentions. Dans ce cadre, le changement de méthode sur l’homologation des produits phytosanitaires précisée hier par le Ministre répond à la demande des agriculteurs. Elle permettra de leur redonner de la visibilité en évitant des décisions de retrait de molécules les laissant sans solution et en évitant des distorsions de concurrence au sein même du marché unique européen. L’annonce de la demande de réévaluation à l’ANSES du S-Métolachlore s’inscrit dans cette méthode.

En résumé, 3 jours de congrès marqué par l’enjeu de la souveraineté alimentaire dans un contexte de profondes mutations pour l’agriculture française.

Contact presse :

FNSEA – Sabri Derradji – 06 21 16 80 84 – sabri.derradji@reseaufnsea.fr

Documents associés

Cp Congrès 23 310323

Vous aimeriez lire aussi

Propositions FNSEA pour mettre la souveraineté agricole et alimentaire au cœur des politiques européennes.
Dans le cadre des prochaines élections européennes, la FNSEA met en ligne ses 6 propositions...
Arnaud Rousseau dans La Tribune : « Il faut plus d’Europe pour les agriculteurs. […] Votons pour redonner à l’agriculture son rôle central de la construction européenne ! »
Dimanche 19.05.2024, La Tribune publiait les propos d’Arnaud Rousseau, Président de la FNSEA, qui évoquait...
La FNSEA rejoint le programme « Ambassadeurs des métiers qui nourrissent », première plateforme numérique de rencontres professionnelles en Europe.
Attractivité et Renouvellement des générations en agriculture | La FNSEA rejoint le programme "Ambassadeurs des...