En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Budget de l’agriculture et de l’alimentation en forte baisse : zéro marge de manœuvre !

25 septembre 2018

Avec une baisse annoncée de 10% de crédits de paiement, le budget du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation sera le troisième plus impacté par les coupes budgétaires en 2019, s’établissant ainsi à 4,7 milliards d’euros.

 

Cela traduit en particulier la suppression du dispositif TODE d’exonération des charges sociales des employeurs de saisonniers.

 

Difficile de comprendre une telle orientation alors que dans le même temps le Gouvernement affiche des ambitions très élevées pour l’agriculture française et pour la lutte contre le chômage.

 

La FNSEA défend une agriculture performante qui réussisse la transition écologique tout en permettant aux agriculteurs de vivre correctement de leur travail.

 

Mais cela nécessite un budget à la hauteur des ambitions, d’autant que l’agriculture doit faire face à des aléas économiques ou climatiques qui nécessitent obligatoirement des marges de manœuvre budgétaires.

 

Déjà l’an passé une ponction annuelle sur l’ensemble des agriculteurs de 300 millions d’euros sur l’ensemble des aides du 1er pilier avait été décidée pour les campagnes 2018 et 2019, afin de satisfaire les engagements de financement de l’ICHN, l’assurance récole et les aides à l’agriculture biologique.

 

Pour la FNSEA, une certitude s’impose : une telle ponction ne peut pas se reproduire !

Vous aimeriez lire aussi

L’élevage, vecteur de dynamisme pour la France
L’élevage français, c’est la grande thématique choisie par l’Information Agricole dans son dernier numéro de...
Le secteur agricole et la grande distribution à l’épreuve du BAC PRO
Alors que les résultats du Baccalauréat sont publiés, revenons sur le grand thème de l’épreuve...
La contribution de la FNSEA au Grand débat national
La crise sociale et démocratique que traverse notre pays depuis l’automne 2018, exprime le sentiment...