En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Comptes de l’agriculture 2023 : finie l’embellie !

20 décembre 2023

Les comptes nationaux de l’agriculture pour l’année 2023 sont parus ce jour. L’embellie des deux dernières années est passée : le résultat brut de la branche agricole a chuté de 11 % en 2023 selon les estimations du ministère. Les causes sont multiples : baisses de volume, retournement des prix, et charges pesantes sur la comptabilité des agriculteurs.

Pour les productions végétales, le retournement de marché entre des prix d’engrais très élevés et des prix de vente en berne sur les marchés mondiaux a créé un effet ciseau délétère sur le compte des agriculteurs. Les rendements corrects en 2023 (+6 % de volume produit) ne compensent pas les pertes de valeur produite (-24 % pour les céréales, -21 % pour les oléoprotéagineux, -9 % pour les vins de table).

La valeur de la production animale a crû de 5 %, mais les revenus des éleveurs restent parmi les plus faibles. Surtout, la baisse de production en volume s’accroit encore pour les viandes, la volaille et les produits laitiers, tandis que les importations ne cessent, elles, d’augmenter, questionnant le défi de la souveraineté alimentaire.

Le respect des lois EGAlim doit absolument rester de mise : aucune baisse de prix n’est envisageable dans un contexte d’accroissement des arrêts d’activité d’élevage et les agriculteurs ne peuvent pas supporter encore une baisse de revenu.

La FNSEA continue de porter une vision politique de long-terme, claire et ambitieuse, nécessaire pour donner de la visibilité aux agriculteurs, leur permettre d’assurer une production alimentaire en quantité et qualité suffisantes pour les marchés français et internationaux, et d’en tirer un revenu décent et attractif, afin que le modèle agricole familial perdure. Il est impératif de reconnaître et de valoriser le rôle central des agriculteurs dans la préservation de notre souveraineté alimentaire et dans la contribution à une économie durable. Nous insistons sur l’urgence d’adopter des politiques qui garantissent des prix équitables pour nos produits, tout en soutenant l’innovation et la transition écologique dans le secteur agricole.

Contact presse : Renan Morgat – renan.morgat@reseaufnsea.fr – 06.21.16.80.84

Retrouvez ce communiqué de presse en cliquant sur le lien suivant : CPCCAN.pdf

 

Documents associés

Télécharger le fichier

Vous aimeriez lire aussi

Retrouvez la FNSEA au Salon de l’agriculture 2024
SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2024 Retrouvez la FNSEA Hall 4 – sur le stand 68...
#OnMarcheSurLaTete | Synthèse des revendications FNSEA – JA, 24 janvier 2024
La synthèse des des revendications FNSEA / Jeunes Agriculteurs pour répondre aux attentes des agriculteurs.
Assises de la Prédation : Des échanges constructifs pour des propositions solides
Le plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage tire à sa...