En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Coronavirus : la poursuite de la production agricole est une priorité

17 mars 2020

Face à la contamination croissante des français, le Président de la République a annoncé hier soir de nouvelles mesures de protection de la population pour limiter la propagation du virus COVID -19. Le Ministre de l’Intérieur a précisé le cadre d’application de ces mesures. Ces annonces font suite aux mesures prises par le Gouvernement ce week-end interdisant non seulement des rassemblements, mais aussi de très nombreuses activités professionnelles.

Travaillant avec du vivant, les agriculteurs et acteurs du secteur agricole se posent de très nombreuses questions sur les conséquences des nouvelles mesures, en raison du caractère biologique et du lien au climat de nos activités.

Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas concernées par ces restrictions d’activités. Dans ce moment difficile pour l’ensemble des français, la fourniture de produits agricoles et alimentaires est en effet une priorité absolue. Les agriculteurs sont conscients de leur responsabilité et entendent accomplirleur mission dans le respect le plus total du cadre de protection mis en place par l’Etat.

Ainsi, l’arrêté du 15 mars qui listait les activités autorisées n’est pas remis en question. Les agriculteurs et leurs salariés pourront donc poursuivre leur activité, qui ne peut être réalisée en télétravail, à condition de respecter les gestes barrières à la transmission du virus de manière stricte, ainsi que les formalités administratives nécessaires à la circulation des personnes

Dans cet objectif, la FNSEA appelle le Gouvernement à porter un regard spécifique sur la poursuite de l’activité agricole qui va nécessiter l’embauche de nombreux salariés, alors que les travaux des champs et les premières récoltes débutent. A l’heure des fermetures de frontières, des mesures d’incitation à l’emploi et des assouplissements administratifs en agriculture sont nécessaires et urgentes.

Par ailleurs, des difficultés économiques sont déjà ressenties par des entreprises agricoles, notamment dans le secteur horticulture et pépinières, non prioritaires car non alimentaires, et devront bénéficier sans délai d’un accompagnement suffisamment dimensionné.

Documents associés

COMMUNIQUE FNSEA CORONAVIRUS

Vous aimeriez lire aussi

Une charte Origine France METRO dans la restauration indépendante
Sur l’initiative de Metro, plusieurs organisations de la filière restauration hors foyer (RHF), dont la FNSEA...
Salon international des techniques de productions végétales
Le SIVAL qui se tient à Angers, constitue une vitrine professionnelle pour les productions végétales...
Salon international de l’agriculture 2020
Du 22 février au 1er mars 2019, la FNSEA sera présente au Salon international de...