En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Dérogation sur l’utilisation des jachères, la FNSEA appelle la Commission européenne à la raison !

27 novembre 2023

Ce lundi 20 novembre, la France a porté au Conseil des Ministres de l’Agriculture de l’Union Européenne une proposition pour pouvoir déroger en 2024 à certaines obligations de la PAC sur les jachères, celle-ci a recueilli le soutien d’une vingtaine d’Etats membres.

La FNSEA, qui en fait l’un des axes de revendication forts de sa mobilisation syndicale « Pas de transition sous pression » aux côtés des Jeunes Agriculteurs, salue l’initiative du Ministre de l’Agriculture français.

En effet, l’option présente un compromis équilibré entre sécurité alimentaire dans un contexte de fortes incertitudes économiques et géopolitiques et objectifs européens de durabilité. A l’heure où les conflits se multiplient sur la planète, où 800 millions de personnes dans le monde sont confrontés à l’insécurité alimentaire, où l’Europe a importé le double de volumes de céréales par rapport à l’année passée, imposer 4 % de surfaces agricoles improductives en Europe est un non-sens. C’est d’autant plus incompréhensible que ces surfaces pourraient permettre de produire, particulièrement la biomasse nécessaire pour la transition énergétique.

La FNSEA appelle le Commissaire européen à l’Agriculture Janusz Wojciechowski et l’ensemble de la Commission à faire preuve de cohérence avec le discours sur la souveraineté alimentaire européenne en accédant à cette proposition soutenue par une majorité d’Etats membres. Alors que les importations de produits alimentaires progressent, la FNSEA appelle, dans ce cadre, les parlementaires européens à se mobiliser et à intervenir auprès de la Commission en faveur de cette vision pragmatique, permettant d’assurer une stabilité à court terme et d’engager les transitions de long terme. Les agriculteurs réclament du concret et de la longueur de vue !

Contact presse : Renan Morgat – renan.morgat@reseaufnsea.fr – 06.21.16.80.84

Retrouvez ce communiqué de presse en PDF en cliquant sur le lien suivant : CPJACHERES.pdf

Documents associés

Télécharger le fichier

Vous aimeriez lire aussi

Législatives 2024 | CAP SUR LE BON SENS ! – Les 27 propositions de la FNSEA
La FNSEA appelle dès à présent tous les partis politiques à mettre dans la feuille...
L’interview – Arnaud Rousseau pour l’AFP
L'agriculture française, dépendante des échanges et de travailleurs saisonniers étrangers, "a besoin de rester dans...
Election européenne et ses conséquences | Dans cette période troublée, gardons le cap !
Edito d'Arnaud Rousseau - président FNSEA | L’annonce par le Président de la République de...