En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Elections européennes et leurs conséquences : pas question de mettre l’agriculture en pause !

10 juin 2024

A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale. Cette annonce inattendue ouvre une période de grande incertitude pour les Français, et tout particulièrement pour les agriculteurs : cette décision entraine la suspension immédiate de toutes les discussions législatives engagées suite aux mobilisations historiques des derniers mois. Une nouvelle fois, les décisions politiques vis-à-vis de l’agriculture française risquent de ne pas être tenues.

 

Dans ce contexte, la FNSEA appelle dès à présent tous les partis politiques à mettre dans la feuille de route de leurs candidats aux élections législatives les propositions qu’elle a portées : dignité, revenu et simplification. Les agriculteurs sont à bout de patience, ils ne supportent plus que les engagements ne soient pas tenus et exigent que le résultat des négociations engagées grâce aux mobilisations soit mis en œuvre dans la prochaine mandature.

Concernant le résultat des élections européenne, la FNSEA soutient que l’avenir de l’agriculture française est indissociablement lié à l’Europe et qu’une agriculture forte permettra à l’Union Européenne d’être un acteur clé des grands enjeux alimentaires mondiaux. Elle demande au nouveau Parlement Européen de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture.

La FNSEA exprime ses attentes pour la constitution de la prochaine commission Agriculture au Parlement. Celle-ci aura de nombreux sujets à traiter rapidement : remettre au premier plan l’acte de production et faire cesser toute tentation décroissante, stimuler la recherche et l’innovation, faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange…

Enfin, la FNSEA appelle de ses vœux la nomination d’un commissaire à l’Agriculture qui portera une ambition politique à la hauteur des défis économiques, environnementaux et sociaux de l’Union Européenne.

L’heure est venue d’afficher clairement une volonté de construire un projet agricole européen qui renoue avec la valorisation de l’acte de production. La FNSEA appelle les 81 eurodéputés français à se mettre très vite au travail sur les questions agricoles.

 

> Télécharger le communiqué de presse ICI

CONTACT PRESSE : Antoine Giacomazzo – antoine.giacomazzo@reseaufnsea.fr – 07 78 11 69 86

Documents associés

Télécharger le fichier

Vous aimeriez lire aussi

Replay : « Le mal-être en agriculture : parlons-en ! »
Retour sur la journée du 18 juin 2024 - "Mal-être en agriculture, la force du...
Législatives 2024 | CAP SUR LE BON SENS ! – Les 27 propositions de la FNSEA
La FNSEA appelle dès à présent tous les partis politiques à mettre dans la feuille...
L’interview – Arnaud Rousseau pour l’AFP
L'agriculture française, dépendante des échanges et de travailleurs saisonniers étrangers, "a besoin de rester dans...