En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Election présidentielle : 5 ans pour déployer l’ambition de souveraineté alimentaire en France et en Europe

25 avril 2022

La FNSEA adresse ses félicitations à Emmanuel Macron pour sa réélection à la Présidence de la République. Le choix d’une France forte, portant une ambition pour l’Union Européenne a prévalu et nous nous en félicitons.

 

Les enjeux de ce quinquennat sont majeurs pour notre pays : enjeux économiques, enjeux environnementaux, enjeux sociaux et enjeux sociétaux… Les fractures profondes qui sont apparues ces dernières années en France et qui ont marqué le scrutin présidentiel, notamment la fracture de la ruralité mise en exergue dans notre manifeste « Pour des ruralités vivantes », avec 40 acteurs de la ruralité, appellent des réponses vigoureuses. La FNSEA, en tant que corps intermédiaire, assumera pleinement son rôle pour porter des propositions constructives en ce sens.

 

Pour l’agriculture, la FNSEA appelle solennellement le Président de la République à considérer l’acte de production alimentaire sur notre territoire à sa juste valeur. La crise sanitaire et la guerre en Ukraine ont rappelé l’importance du retour à la souveraineté alimentaire en France et en Europe.

Dans cet objectif, la FNSEA a proposé 30 mesures lors de la campagne électorale. Ces mesures s’inscrivent dans une ligne claire : produire sur nos territoires pour nourrir les populations, pour réussir les transitions agroécologiques et pour apporter des solutions à la lutte contre le réchauffement climatique. C’est ainsi que sera donné à nouveau aux jeunes le goût de s’installer et d’assurer le renouvellement des générations.

 

Ce projet, qui permettra aux femmes et aux hommes qui s’engagent en agriculture, de vivre dignement, de s’épanouir et d’être reconnus dans leur travail pour la mission nourricière de l’agriculture, mission première s’il en est, mérite des réformes courageuses et des décisions pragmatiques.

 

Nous attendons du Président de la République qu’il confie au prochain ministre de plein exercice en charge de l’agriculture et de l’alimentation la mise en œuvre de ces 30 propositions pour que l’agriculture soit en mesure d’apporter sa contribution essentielle à la souveraineté alimentaire et à la souveraineté énergétique de la France et pour qu’il puisse peser auprès de l’Union Européenne pour remettre sur la table des discussions du pacte vert européen, l’objectif de production durable sur nos territoires.

 

Persuadée que l’agriculture est une chance pour la France, la FNSEA sera, tout au long de ce mandat, un interlocuteur loyal, responsable et exigeant, portant la voix des agriculteurs dans tous les débats pour défendre et promouvoir la vision d’une agriculture française forte, audacieuse et durable.

 

Vous aimeriez lire aussi

Le Fil Agricole n°76
N°76- Semaine du 09 mai 2022 ACTUALITÉS AGRICOLES LA SÉCHERESSE S’INSTALLE EN FRANCE ET MENACE...
L’agriculture, une chance pour la France !
A la veille de cette législature, l’agriculture est en mesure de retrouver sa place dans...
Les Toqués de l’agriculture !
Les 29, 30 avril et 1er mai 2022, des agriculteurs et des chefs seront réunis...