En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Encadrement des promotions : les distributeurs tentent-ils de saboter les EGAlim ?

10 janvier 2019

Alors que l’encadrement des promotions à 34 % de la valeur des produits alimentaires est entré en vigueur au 1er janvier, il est effarant de constater que certaines enseignes de la grande distribution n’ont pas encore intégré la nouvelle législation sur les étiquettes et dans les catalogues.

En effet, nombre de promotions ont été constatées sur des produits alimentaires, bruts (porc, vin…) ou transformés avec des rabais de l’ordre de 50 %. La loi n’est donc pas encore respectée !

Le réseau FNSEA+JA surveille étroitement les comportements des enseignes en matière de promotions. Nous dénoncerons toute tentative de contournement !

Nous attendons de l’Etat qu’il soit ferme face à de tels agissements et qu’il rappelle ce que risquent les opérateurs à flirter de cette manière avec la légalité. De plus, il revient à la DGCCRF d’indiquer clairement les modalités de contrôle de cette ordonnance.

La meilleure manière de saboter cette expérimentation, dont la durée est limitée à deux ans, serait de ne pas la respecter afin de « prouver » qu’elle n’est pas efficiente. Nous demandons aux distributeurs de cesser ces pratiques, et aux pouvoirs publics de les sanctionner.

Vous aimeriez lire aussi

Nous avons besoin de vos bras pour remplir vos assiettes
En cette période de crise, les agriculteurs sont plus que jamais mobilisés pour vous nourrir...
[Covid-19] la FNSEA répond « présent »
Se nourrir, se soigner, travailler : telles sont les priorités nationales pour les 15 jours...
Débat public sur la PAC : la FNSEA s’engage !
Afin de respecter les mesures de précaution prises par les autorités au regard de l’épidémie...