En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Encourageons l’approvisionnement français des restaurants !

8 juin 2020

La restauration a été très sévèrement touchée par les mesures sanitaires pour enrayer la propagation du virus. Nous tenons tout d’abord à témoigner notre solidarité auprès de ce secteur d’activité qui a beaucoup souffert ; un secteur auquel les français sont très attachés et auquel l’agriculture est liée par nature.

La fermeture des restaurants et de de la restauration collective a malheureusement eu aussi des conséquences sur les autres maillons de la chaîne d’approvisionnement, en particulier au niveau agricole. En effet, la fermeture de nombreux débouchés, dont la restauration hors-foyer, a engendré des stocks importants dans plusieurs filières agricoles. Aujourd’hui ces débouchés reprennent progressivement.

La reprise de l’activité des restaurateurs, limitée en raison des protocoles sanitaires encore en place, doit s’effectuer sur une dynamique nouvelle, et c’est en ce sens que JA et la FNSEA les appellent à réorienter massivement leurs approvisionnements alimentaires vers des productions françaises. D’abord en privilégiant les productions qui ont fortement souffert de l’arrêt de la restauration hors foyer : viandes, vins, pommes de terre, cidre, bière… Ensuite, en nouant de nouveaux partenariats pour relancer l’activité des filières agricoles et des restaurants tout en répondant à l’attente des citoyens qui souhaitent encore plus qu’avant consommer français.

La crise a remis au centre des enjeux celui de la souveraineté alimentaire, et la nécessité de moins dépendre des filières d’importation. Ne nous trompons pas, promouvoir l’origine France, garante de produits de qualité, c’est aussi répondre à une demande des consommateurs, y compris hors domicile et sensibiliser les plus jeunes à la qualité des produits de leurs terroirs. Le plaisir retrouvé de partager une table et un bon repas au restaurant le sera encore plus avec des produits français dans l’assiette !

Documents associés

20200806 CP RESTAURANTS

Vous aimeriez lire aussi

« Tout le réseau est mobilisé pour obtenir un plan de relance adapté aux filières impactées » Christiane Lambert
Ce jeudi 25 juin 2020, la FDSEA des Alpes-Maritimes a reçu Christiane Lambert, Présidente de...
« Le temps est venu de reconquérir notre souveraineté alimentaire »
La FNSEA entend tirer les leçons du Covid-19. Elle propose un « Manifeste pour une souveraineté...
Rebâtir notre souveraineté alimentaire (tribune du Conseil de l’agriculture française)
L’Histoire retiendra de la crise du Covid-19 qu’elle fut un révélateur de la grande fragilité...