En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Epiterre, fier de rejoindre les projets soutenus par Kering pour développer l’agriculture régénératrice

14 septembre 2021

Dans le cadre de sa première édition, le Fonds Régénératif pour la Nature*, initié par le Groupe Kering, groupe mondial de luxe, a retenu EPITERRE parmi les 7 projets sélectionnés dans le monde en 2021. Ce fonds vise à soutenir des projets innovants dans le monde entier, avec pour ambition de susciter de nouvelles pratiques et de convertir un million d’hectares de fermes et de pâturages en espaces d’agriculture régénératrice.

Le projet porté par EPITERRE vise à développer 200 hectares de sainfoin et implanter de nouvelles ruches pendant 3 ans, afin de pérenniser un élevage ovin emblématique du Lot. Il permettra ainsi de faire face au réchauffement climatique et de favoriser la biodiversité.

Favorisant le développement d’une production de fourrage de qualité, parfaitement adaptée à l’élevage ovin de ce territoire et aux difficultés climatiques, il apportera une solution agro-écologique pérenne et résiliente aux agriculteurs engagés. Le sainfoin présente en effet la particularité de répondre aux besoins alimentaires et sanitaires des ruminants, tout en ayant un intérêt écologique limitant les rejets d’azote et de méthane émis par les animaux, et d’être très favorable à la production de miel.
Cette action ancrée sur le territoire du Lot contribuera à valoriser une filière ancestrale, renaissante et durable. Elle s’appuie sur la valorisation d’une espèce endémique ovine et sur la production de matières premières de premiers choix telles que la laine et le cuir. Enfin, et c’est un axe capital pour Epiterre, ce projet s’appuie sur la valorisation de l’engagement en faveur de pratiques vertueuses pour l’environnement. En partenariat avec la coopérative GEOC**, le réseau d’éleveurs est conscient des enjeux climatiques et des besoins de préservation de la biodiversité. Ce projet place ainsi les agriculteurs au coeur d’actions concrètes en faveur de la transition écologique.

C’est donc avec fierté qu’EPITERRE contribuera à la stratégie biodiversité ambitieuse et volontariste menée par Kering, consistant notamment à développer une « agriculture régénératrice » reposant sur 5 piliers : amélioration de la situation économique des agriculteurs, respect du bien-être animal, augmentation du taux de carbone dans les sols, réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, protection et restauration de la biodiversité.

*https://www.kering.com/fr/developpement-durable/preserver-la-planete/fonds-regeneratif-pour-la-nature/
**Groupement Eleveur Ovins Caussenard

Contact presse
Epiterre : Gilles Baraize – 06 14 56 24 83 – gilles.baraize@reseaufnsea.fr

A propos
Epiterre est une marque issue du partenariat entre deux structures agricoles, la FNSEA, 1er syndicat agricole français et Imagin’Rural, association intervenant dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement. L’alliance de ces deux entités permet à Epiterre de bénéficier du réseau et des compétences juridiques de la FNSEA et de celles, écologiques et agronomiques, d’Imagin’Rural, afin d’offrir des prestations environnementales adaptées aux besoins du territoire.

Documents associés

20210914_CP_EPITERRE_KERING

Vous aimeriez lire aussi

Ma nature, mon futur, l’agriculture !
« Le constat est implacable : la moitié des agriculteurs actuellement en activité partiront à la...
Visite du site EDF Lab les Renardières
Dans le cadre de notre partenariat avec EDF, Chambres d’Agriculture France & Jeunes Agriculteurs, Christiane Lambert...
Voter, et discerner
52% d’abstention. Et 70% chez les jeunes de 18 à 35 ans. En désertant les...