En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Etiquetage sur l’origine : une nouvelle victoire pour la transparence !

26 mars 2020

L’expérimentation sur l’étiquetage de l’origine des produits, lancée en 2017, est reconduite pour la deuxième fois jusqu’au 31 décembre 2021. JA et la FNSEA qui s’étaient battus pour obtenir cette première expérimentation, se félicitent de cette victoire qui assure plus de transparence aux consommateurs. En cette période de crise sanitaire, où il est vital de soutenir et promouvoir notre agriculture, nous souhaitons que cette annonce inscrive dans le long terme l’appel du Ministre de l’économie, Bruno Le Maire et du Ministre de l’agriculture, Didier Guillaume aux distributeurs : « Approvisionnez-vous en produit français ! ».

Ce décret qui annonçait une première expérimentation sur la période de janvier 2017 à décembre 2018 avait été prolongé une première fois jusqu’au 31 mars 2020 grâce à notre action. Il rend obligatoire l’indication de l’origine du lait (si le produit final comprend au moins 50% de lait), et de la viande (sur tous les produits en comportant plus de 8%) utilisés comme ingrédients dans les produits transformés. Cette expérimentation était pour JA + FNSEA une victoire qui a donné aux consommateurs davantage de lisibilité dans leur acte d’achat.

Plus de deux ans après son lancement, cette expérimentation affiche un bilan positif puisqu’elle a permis de répondre à une demande croissante du consommateur qui souhaite toujours plus de transparence sur l’origine de son alimentation. Comme l’avait mentionné l’évaluation de l’expérimentation réalisée pour le compte du ministère de l’agriculture, nous pouvons également nous féliciter d’une avancée qui est sans impact sur le prix final des produits. Nous souhaitons désormais que cette obligation s’étende à tous les produits et toutes les filières.

Nous demandons enfin le déploiement de cette expérimentation, qui a montré son efficacité, à tous les pays de l’Union européenne pour une action renforcée et harmonisée en faveur de la transparence. C’était d’ailleurs l’objectif de l’initiative citoyenne « Eat Original – Unmask your food », pour une généralisation de l’étiquetage de l’origine des produits, dont l’objectif a largement été atteint en récoltant plus d’un million de signatures. La balle est désormais dans le camp de la Commission européenne à qui nous demandons expressément de se positionner face à cette demande grandissante des citoyens européens. C’est ce que défendrons la FNSEA et JA dans le cadre de la stratégie de la fourche à la fourchette !

Vous aimeriez lire aussi

[16 Oct.] Journée mondiale de l’alimentation : cultiver, nourrir, préserver. Ensemble.
La Journée mondiale de l’alimentation 2020 marque le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies...
6e journée nationale du don agricole
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, l’association Solaal organise...
Cet été, les terroirs s’invitent sur le réseau de Vinci autoroutes
A l’occasion des grands départs estivaux, les terroirs s’invitent sur les aires du réseau VINCI...