En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Fièvre Porcine Africaine : mobilisation générale !

14 janvier 2019

Suite à la découverte il y a six jours de deux sangliers atteints de Fièvre Porcine Africaine (FPA), à seulement quelques kilomètres de la frontière française, le Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a réuni ce matin l’ensemble des acteurs concernés par le risque d’introduction de la maladie.

L’objectif de la réunion : éviter à tout prix la FPA en France.

La mesure la plus importante actée par les professionnels réunis ce jour rue de Varenne est l’éradication des populations de sangliers au sein d’une zone dite « à haut risque ». Différents moyens ont été annoncés pour arriver au dépeuplement de la zone : battues administratives, chasse de nuit avec matériel adapté, interdiction de toute activité forestière…

Le Ministre a également annoncé la mise en place de différentes cellules de crise réunissant l’ensemble des acteurs, tant au niveau national que régional, ainsi qu’une cellule France-Belgique pour la coordination des stratégies menées de part et d’autre de la frontière.

Pour la FNSEA et la FNP, il est vital de maintenir la maladie en dehors de nos frontières. La France est indemne de FPA. Tout doit être fait pour qu’elle le reste ! Didier Guillaume semble avoir pris la mesure de la situation ; nous nous en félicitons.

Que de temps toutefois, pour prendre des mesures que nous demandons depuis maintenant… 4 mois !

Barrières, mesures de protection des élevages sensibles, dépeuplement des populations de sangliers sont autant de moyens qui doivent nous permettre d’éviter l’arrivée de la maladie. Leur mise en œuvre est plus qu’urgente.

Documents associés

20191401 CP FNSEA FNP

Vous aimeriez lire aussi

[Lettre ouverte] Une revalorisation du budget des collectivités ciblée sur l’achat de produits agricoles et alimentaires et de prestations de repas est urgente et nécessaire pour sauver la restauration collective !
A Emmanuel MACRON, Président de la RépubliqueA Elisabeth BORNE, Première ministreA Bruno LE MAIRE, ministre...
Le Fil Agricole n°92
N°92 – Semaine du 14 au 18 novembre 2022 ACTUALITÉS PRODUITS PHYTOSANITAIRES : LA BAISSE SE...
Ferme Expo Tours
Un moment incontournable pour les professionnels et les familles à la rencontre des agriculteurs, producteurs et...