En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

FNSEA – SOLIDARNOSC : Ambitions partagées pour les agriculteurs

19 juillet 2019

Les Présidentes de SOLIDARNOSC et de la FNSEA, Teresa Halas et Christiane Lambert, accompagnées de leurs Vice-Présidents, Jerzy Chróścikowski et Henri Brichart, et d’Arnold Puech d’Alissac, membre du Bureau de la FNSEA en charge des affaires commerciales et internationales, se sont retrouvées à Varsovie pour une rencontre de deux jours, qui leur a permis d’identifier des points d’accord sur les grands sujets d’actualité pour les agriculteurs polonais et français.
 
De nombreux Etats membres, dont la France et la Pologne, sont actuellement confrontés à une importante sécheresse. Au-delà des mesures d’urgence et de flexibilités de mise en œuvre de la PAC qui s’imposent, il convient d’accompagner les agriculteurs par des systèmes assuranciels adaptés, une véritable politique de gestion de l’eau, un soutien aux investissements, et des actions de recherche et d’innovation.
 
Les deux organisations demandent un budget européen fort, « priorité européenne », et préalable à toute décision concernant la future réforme de la PAC. SOLIDARNOSC et FNSEA défendent une PAC garante de la sécurité alimentaire et sanitaire, d’emploi et d’équilibre dans les territoires, dans l’intérêt des agriculteurs et des citoyens. Les deux organisations soulignent la nécessité d’une PAC plus simple, et plus pragmatique en termes de contrôles.
 
FNSEA et SOLIDARNOSC s’opposent aux concessions majeures réalisées dans le chapitre agricole de l’accord avec le Mercosur. FNSEA et SOLIDARNOSC ne sont pas opposées au commerce et aux accords de libre-échange équilibrés. Cependant, au vu des différences substantielles en termes de normes de production, les importations de produits agricoles en provenance du Mercosur mèneront, de facto, à une concurrence déloyale pour certains des principaux secteurs de production européens, menaçant leur viabilité. Le modèle agricole des pays du Mercosur ne peut être comparé avec le modèle européen. Au-delà des agriculteurs, ce sont bien les consommateurs qui seront trompés.
 
Face aux défis du Brexit, du Budget et de la prochaine réforme de la PAC, le ministre de l’agriculture polonais, Jan Krysztof Ardanowski, a encouragé les deux organisations syndicales à poursuivre leurs échanges et leur collaboration : « les pays ont beaucoup plus à gagner à travailler ensemble » a souligné le ministre. « Nous devons regarder les ressemblances plus que les différences » ont insisté les deux Présidentes de la SOLIDARNOSC et de la FNSEA.


Documents associés

20191907 CP FNSEA-SOLIDARNOSC

Vous aimeriez lire aussi

Rapport du GIEC sur le changement climatique : « l’agriculture française plébiscitée »
Le jeudi 8 août 2019, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) a...
Améliorer la vie quotidienne des habitants du monde rural
La mission agenda rural a remis le 26 juillet son rapport à la Ministre de...
Le salon AGRIMAX 2019
Agrimax Grand Est se positionne comme le rendez-vous des professionnels de l’élevage de la Région...