En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

HVE : une démarche de progrès ambitieuse aux exigences élevées

24 janvier 2023

Alors que le Conseil d’Etat vient d’être saisi par un collectif d’associations qui met en doute la
démarche HVE, la FNSEA tient à s’insurger contre ce qu’elle considère être un manque total de
considération pour l’engagement des agriculteurs dans des démarches de progrès environnementales.


Deux mois seulement après la publication des textes relatifs au nouveau cahier des charges, la FNSEA
rappelle que les exigences ont été revues largement à la hausse et sont loin d’être indolores pour les
agriculteurs. Les 4 indicateurs du label (stratégie phytosanitaire, biodiversité, gestion de la fertilisation
et gestion de l’eau) ont fait l’objet d’un durcissement, pour à la fois répondre à certaines
recommandations de l’OFB, mais aussi à toutes les demandes de la Commission européenne en
cohérence avec la nouvelle PAC.


La certification environnementale, dont HVE en est le niveau le plus élevé, traduit l’engagement des
agriculteurs dans de véritables démarches de progrès, basées sur un cahier des charges défini par les
pouvoirs publics et adopté par la CNCE. La DGCCRF et les Organismes Certificateurs réalisent tous les
contrôles nécessaires pour garantir la fiabilité du label ainsi que le respect des exigences, auprès du
consommateur.


A ce jour, près de 30 000 exploitations sont certifiées HVE : chiffre en très forte croissance ces
dernières années ! Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à s’engager en vue de valoriser les
performances environnementales de leurs exploitations. Le label HVE est un exemple d’engagement
des agriculteurs dans les transitions, qui doit être encouragé par tous les maillons de la filière, jusqu’au
consommateur. Il est ce sens essentiel qu’il se traduise par une juste rémunération. La transition d’un
plus grand nombre d’exploitations dans des démarches de progrès ne pourra pas être favorisée si ce
n’est pas le cas !


Ne sous-estimons pas l’importance de la refonte du cahier des charges. La FNSEA rappelle ainsi qu’il
sera primordial de veiller à ses effets sur les exploitations, car il n’est pas impossible que la
dynamique soit freinée, tellement certains des nouveaux critères sont difficile à atteindre ! A ce titre,
de premières études d’impact – menées dans les filières historiquement engagées dans HVE – montrent
que le risque n’est pas négligeable.


Quoi qu’il en soit, la FNSEA sera toujours aux côtés des agriculteurs, porteurs de projets et engagés en
faveur du développement de la performance économique et environnementale de leur exploitation.
Ce n’est pas par le manque de reconnaissance, et encore moins le mépris, que l’on fera progresser la
Ferme France dans la transition !

Contact presse :
FNSEA : Sabri Derradji – 06 21 16 80 84 – sabri.derradji@reseaufnsea.fr

Documents associés

230123 CP HVE

Vous aimeriez lire aussi

Conférence de presse des vœux FNSEA 2023
Ce mercredi 11 janvier, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et Jérôme Despey, secrétaire général...
SIVAL Angers, le salon des productions végétales
Le SIVAL, qui se tient les 17, 18 et 19 janvier 2023 au Parc des...
Christiane Lambert
Christiane Lambert plus influente que le PDG d’Amazon !
A l’heure des traditionnels bilans et palmarès annuels, l’année 2022 ne fait pas exception à...