En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Intrusion d’un député dans un élevage, les limites sont franchies

Aujourd’hui, une nouvelle marche scandaleuse a été franchie en matière d’attaque contre l’agriculture et les agriculteurs. Après les épisodes de stigmatisation de nos pratiques, après les intrusions dans les élevages et les violences contre les éleveurs, après 12 interpellations, cette semaine, de militants de Boucherie abolition dont l’action avait notamment conduit à l’étouffement de 1500 dindes, c’est un député de la République qui a franchi la ligne rouge et s’est introduit illégalement dans un élevage pour faire le buzz.

Dans une vidéo, mise en ligne hier, mais vraisemblablement tournée dans la nuit de dimanche à lundi, Monsieur Bastien Lachaud, député France Insoumise de Seine Saint- Denis, se met en scène dans la porcherie d’un éleveur dans laquelle il est entré sans autorisation et en toute illégalité. Cette violation de propriété, de la part d’un élu, est scandaleuse et inadmissible !

La FNSEA et JA, qui appellent les agriculteurs victimes de ces actes à systématiquement porter plainte et à utiliser les outils légaux pour se défendre demande la plus grande fermeté aux pouvoirs publics et à la justice pour sanctionner sévèrement toutes les infractions de ce type.

Dans un climat de tensions extrêmes dans lequel les actes illégaux de certains militants perpétrés par un petit nombre d’individus fait courir le risque d’une multiplication des violences, nous attendons de la responsabilité, du discernement et une exemplarité républicaine de la part des élus. Pas d’ajouter de l’huile sur le feu.

Ce comportement n’est pas digne d’un député.

Les agriculteurs et leurs familles, qui chaque jour, sont au travail pour répondre aux attentes des consommateurs, sont exaspérés par cette situation. Nous attendons du Gouvernement un soutien ferme et sans ambiguïté.

Documents associés

20192405 CP FNSEA JA Intrusion

Vous aimeriez lire aussi

11e édition « Les Agris aiment le Tour »
Le 6 juillet 2019 la 11ème édition édition du concours « Les Agriculteurs Aiment le...
Le Contrat de solutions représenté aux Culturales
Le Contrat de solutions, ce sont 44 partenaires du secteur agricole et de la recherche...
Fête des moissons
De juin à septembre, plus d’une centaine d’agriculteurs ouvre leurs portes au grand public. L’occasion...