En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

La FNSEA salue l’inscription du cancer de la prostate au tableau des maladies professionnelles

22 décembre 2021

Par décret du 22 décembre 2021, le Gouvernement vient de créer un tableau de maladie professionnelle relatif au cancer de la prostate des actifs agricoles. Cette création va permettre d’indemniser les agriculteurs et les salariés exposés aux produits de traitement des plantes pendant leur activité professionnelle afin qu’ils puissent bénéficier d’une meilleure prise en charge financière en cas de survenance de la maladie.
 
En tant qu’organisation professionnelle représentative des exploitants et des employeurs agricoles, la FNSEA a activement participé à la fixation des critères d’exposition, en étant vigilante quant à la détermination du caractère professionnel et quant à l’évaluation scientifique des décisions.
 
La FNSEA a soutenu, dans le cadre de la COSMAP (commission supérieure des maladies professionnelles agricoles), cette reconnaissance du cancer de la prostate en tant que maladie professionnelle. Pour tous les agriculteurs, il s’agit d’une avancée réelle, que la FNSEA salue, pour assurer une meilleure protection des travailleurs agricoles.
 
Cependant, la FNSEA rappelle, une nouvelle fois, que les agriculteurs financent seuls leur indemnisation et regrettent que l’Etat n’y participe pas, alors même qu’il homologue les mises en marché des produits de traitements concernés.

 

Contact presse :
FNSEA : Sabri Derradji – 06 21 16 80 84 – sabri.derradji@reseaufnsea.fr

Vous aimeriez lire aussi

[Lettre ouverte] Une revalorisation du budget des collectivités ciblée sur l’achat de produits agricoles et alimentaires et de prestations de repas est urgente et nécessaire pour sauver la restauration collective !
A Emmanuel MACRON, Président de la RépubliqueA Elisabeth BORNE, Première ministreA Bruno LE MAIRE, ministre...
Le Fil Agricole n°92
N°92 – Semaine du 14 au 18 novembre 2022 ACTUALITÉS PRODUITS PHYTOSANITAIRES : LA BAISSE SE...
Ferme Expo Tours
Un moment incontournable pour les professionnels et les familles à la rencontre des agriculteurs, producteurs et...