En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

La France dit NON au Mercosur : une décision de sagesse

23 août 2019

Face à l’embrasement de la forêt amazonienne et au non-respect des engagement sur le climat par le Président du Brésil, la France, par la voix du président de la République, a choisi aujourd’hui de s’opposer au traité de libre-échange UE-MERCOSUR.

 

La FNSEA et JA saluent cette annonce, qu’ils ont toujours appelé de leurs vœux, plus fortement encore depuis la signature de l’accord par les négociateurs européens. Pour tous les agriculteurs français et européens, il s’agit d’une décision de sagesse face à un traité qui allait offrir en pâture l’agriculture française, en ouvrant les portes du marché européen à des produits ne respectant pas les normes de production françaises et européennes.

 

Pour la FNSEA et JA, cette décision doit constituer une réelle prise de conscience de la part de nos décideurs politiques pour bâtir un commerce international qui se base sur des règles de concurrence loyales et transparentes.

 

Il faut cesser d’importer l’alimentation que les français ne veulent pas dans leur assiette ! C’est d’ailleurs le message que la FNSEA et JA souhaitent adresser aux parlementaires qui vont se prononcer sur l’accord CETA.

Documents associés

20190823_CP FNSEA JA_mercosur

Vous aimeriez lire aussi

Nous avons besoin de vos bras pour remplir vos assiettes
En cette période de crise, les agriculteurs sont plus que jamais mobilisés pour vous nourrir...
[Covid-19] la FNSEA répond « présent »
Se nourrir, se soigner, travailler : telles sont les priorités nationales pour les 15 jours...
Débat public sur la PAC : la FNSEA s’engage !
Afin de respecter les mesures de précaution prises par les autorités au regard de l’épidémie...