En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

La PAC : Une politique économique au bénéfice de tous les Européens

16 octobre 2020

La semaine prochaine, le Parlement européen et le Conseil des Ministres de l’Agriculture de l’UE examineront et négocieront les projets de règlement de la future PAC. A la veille de cette échéance décisive qui ouvrira la voie aux trilogues, la FNSEA souhaite rappeler sa vision de la PAC, première politique intégrée de l’Union européenne.

Pour la FNSEA, la PAC est d’abord une politique économique au service de l’alimentation saine et accessible pour tous les Européens. Et l’agriculture c’est bien plus que la production agricole ! Par leurs activités ancrées dans les territoires, les agriculteurs et l’ensemble des acteurs agricoles apportent des contributions irremplaçables pour l’emploi, l’environnement, la biodiversité, les paysages… Sans agriculteur avec des revenus dignes, c’est tout cet équilibre qui serait menacé ainsi que le renouvellement des générations.

Nous voulons affirmer une vision positive et vertueuse de l’économie agricole basée sur l’investissement, la modernisation et les transitions (écologiques, climatiques, numériques…) par l’innovation, pour relever le défi de la double performance économique et environnementale, et contribuer à l’objectif de neutralité carbone. La prise en compte des réalités économiques de la production agricole rend possible un accompagnement adapté et efficace des exploitations dans la transition agro-écologique.

A cet effet, la PAC doit permettre à l’agriculture européenne d’être compétitive, résiliente et durable :
 Compétitive face à une concurrence exacerbée et pour prévenir le risque d’importations massives de produits alimentaires issus de méthodes de production aux standards bien moins
exigeants ;
 Résiliente pour faire faire face aux différents aléas qui se multiplient, qu’ils soient climatiques,
sanitaires ou économiques ;
 Durable pour conjuguer la sécurité et la souveraineté alimentaire, avec la réponse aux enjeux environnementaux et de lutte contre le changement climatique, conformément à l’Accord de Paris.


Enfin, les femmes et les hommes engagés dans l’activité agricole font vivre les territoires par le maintien et le développement des filières agricoles qui créent de la valeur. La PAC doit conserver cette ambition collective en ne laissant personne ni aucun territoire de côté.

Au fil des réformes, la PAC a évolué pour être en phase avec les attentes des marchés et de la société. Plus que jamais, l’agriculture est attendue comme solution pour relever les défis alimentaires, climatiques, écologiques.


Oui vraiment, la PAC est une politique au bénéfice de tous les Européens !

Documents associés

20201610 Communique PAC

Vous aimeriez lire aussi

Conseil agricole européen : les ministres trouvent un accord sur la future PAC
Le 21 octobre, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur...
Christiane Lambert, élue présidente du COPA
Vendredi 18 septembre 2020, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a été élue à la...
ImPACtons ! le débat public sur l’agriculture
Le débat public sur l’agriculture imPACtons !, lancé le 23 février 2020 au Salon de...