En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Minima à 1000 € : On se moque des retraités agricoles !

Une retraite minimum à 1 000 € mais seulement pour ceux qui partiront à compter de 2020 ! La FNSEA prend acte de l’engagement du Chef de l’Etat. Mais la nouvelle choque profondément les 1,3 million de retraités agricoles dont les pensions sont parmi les plus faibles en France (760 € par mois lorsque la retraite moyenne des français atteint 1 380 € par mois).

A la veille de la prise de parole du Président de la République sur le pouvoir d’achat, la FNSEA et sa section des anciens exploitants, avaient pris soin d’alerter les Pouvoirs publics sur l’urgence d’apporter une bouffée d’air aux anciens agriculteurs.

L’annonce du Président de la République n’est clairement pas à la hauteur !

L’objectif de revalorisation des retraites à 85 % du SMIC est une urgence pour l’ensemble des retraités actuels et à venir de la métropole et d’Outre-mer. La section des Anciens de la FNSEA demande à tous ses adhérents d’aller à la rencontre des Préfets et des parlementaires pour marteler cette urgence de revalorisation immédiate des retraites à 85 % du SMIC.

Pour aborder au mieux la future réforme des retraites, il est nécessaire de poser dès à présent le principe de minima de pensions en agriculture équivalents à ceux des autres régimes. Pour l’ensemble des retraités actuels et à venir ! Le maintien du Pacte social entre les générations est à ce prix !

Documents associés

20190430 CP FNSEA RETRAITES