En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Mission sur la prévention du suicide des agriculteurs

11 mars 2020

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a remis ce 10 mars une lettre de mission à Olivier Damaisin, le député du Lot-et-Garonne, qu’il a chargé d’étudier le mal-être en agriculture.

Cette mission, menée de front avec le ministère de la Santé, durera six mois.

Elle a pour but de « mieux connaître, mieux comprendre et mieux prévenir le suicide des agriculteurs », a indiqué Didier Guillaume.

Elle vise notamment à établir un constat partagé sur le nombre de personnes qui passent à l’acte et les causes qui les poussent à le faire, à rendre le dispositif d’identification et d’accompagnement plus efficace et lisible et à comprendre l’impact des controverses sur l’agriculture et autres incivilités qui stigmatisent les agriculteurs.

Depuis une dizaine d’années, cette question du mal-être des agriculteurs (dépression, burn-out, suicides…) est une préoccupation majeure pour la FNSEA. La distance entre société urbaine et le monde rural, les obligations croissantes en matière environnementale, les situations économiques tendues favorisent la perte de repères et désespère les agriculteurs les plus fragiles.

Cette mission fait écho aux actions engagées par le réseau FNSEA et ses partenaires dans de nombreux départements (Agri-sentinelles, Agri’collectif, Agri’Ecoute…) ; il était nécessaire que ces initiatives soient soutenues au niveau national et servent de socle à une politique d’envergure, à laquelle la FNSEA souhaite contribuer.

Le réseau FNSEA se tient donc à la disposition d’Olivier Damaisin.

Documents associés

20201003 CP SUICIDES

Vous aimeriez lire aussi

Nous avons besoin de vos bras pour remplir vos assiettes
En cette période de crise, les agriculteurs sont plus que jamais mobilisés pour vous nourrir...
[Covid-19] la FNSEA répond « présent »
Se nourrir, se soigner, travailler : telles sont les priorités nationales pour les 15 jours...
Débat public sur la PAC : la FNSEA s’engage !
Afin de respecter les mesures de précaution prises par les autorités au regard de l’épidémie...