En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

MSA : le monde agricole attaché à son régime de protection sociale démocratique et de proximité

5 juin 2020

A la suite de la publication d’un rapport à charge de la Cour des Comptes sur la gestion et la gouvernance de la MSA, la FNSEA, JA, la FNEDT, l’UNEP, FRANSYLVA et la Coopération agricole confirment l’attachement du monde agricole, forestier et rural à un régime professionnel de protection sociale organisé autour du guichet unique.

Avec ses 16 000 délégués élus, actifs ou retraités, non-salariés ou salariés agricoles, la MSA constitue l’un des derniers services publics de proximité pour la population rurale. Ces élus sont directement en contact avec les besoins des territoires et des entreprises, tout particulièrement en matière de prévention des risques.

Adhérents de la MSA, nous soutenons les efforts engagés depuis 2018 par les caisses pour améliorer la qualité du service de base et rendre plus homogènes les performances au sein du réseau.

La préservation de nombreux bureaux dans les territoires en partenariat ou en complément avec les autres acteurs de service public, est essentielle. Et en aucun cas, le coût d’une protection sociale de proximité ne peut être calqué sur des zones à forte densité de population.

Remettre en question l’existence de la MSA, en l’intégrant au régime général qui ne dispose ni d’élus équivalents, ni du guichet unique, viendrait déstabiliser la dynamique agricole et territoriale de notre pays et les mécanismes de prévention et d’accompagnement des crises. Les caisses de MSA ont ainsi su faire preuve de réactivité et d’efficacité pour accompagner et soutenir les entreprises et leurs salariés dans la crise sanitaire et économique du Covid-19.

Loin d’être un organisme en « déclin structurel » comme l’a décrit la Cour des Comptes, la MSA participe activement, par sa relation avec les assurés et par sa présence dans le monde rural, à la souveraineté alimentaire de notre pays et à l’entretien des territoires.