En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

PPL Descrozaille : FNSEA et Jeunes Agriculteurs saluent le travail des parlementaires qui complète EGAlim et protège le revenu des agriculteurs !

16 mars 2023

Après la commission mixte paritaire conclusive sur la proposition de loi initialement proposée par le député Frédéric Descrozaille (PPL Descrozaille), la FNSEA et Jeunes Agriculteurs expriment leur satisfaction sur le texte qui sera soumis au vote des deux assemblées la semaine prochaine.

Plus que jamais dans cette période de tensions sur les prix agricoles et alimentaires, les agriculteurs ont besoin de signaux positifs concernant la poursuite des lois EGAlim 1 et 2. C’est ce qu’ont convenu les députés et sénateurs après avoir :

– Prolongé l’expérimentation relative au relèvement du Seuil de Revente à Perte de 10 % et à l’encadrement des promotions. Ces mesures demeurent primordiales dans un contexte où la grande distribution est plus que jamais mise en avant pour contenir les hausses de prix au consommateur.

– Étendu la non-négociabilité de la matière première agricole aux marques de distributeurs. Cette mesure sera utile pour protéger le revenu des agriculteurs alors que ces produits sont aujourd’hui plébiscités par les consommateurs au regard des pressions des distributeurs pour maintenir des prix bas.

– Imposé aux distributeurs de se conformer à EGAlim 1 et 2 pour leurs achats délocalisés en dehors de France. Tout produit vendu en France doit respecter la législation française, il était urgent de le rappeler dans la loi !

Si ces mesures sont aujourd’hui sécurisées par le texte, il conviendra de les contrôler et de sanctionner tous les abus que la DGCCRF constatera. La PPL a réhaussé le montant des amendes qui peuvent être imposées en cas de pratiques commerciales déloyales : nous sommes convaincus que seule « la peur du gendarme » permettra une application pleine et entière du dispositif, l’Etat doit donc utiliser l’ensemble des outils prévus par le législateur.

La souveraineté alimentaire passe nécessairement par la sécurisation des relations commerciales avec la grande distribution : trop souvent les lois ont été contournées et ce sont les agriculteurs qui en ont payé un lourd tribut ! Aujourd’hui, alors que toutes les productions sont sous tension, il n’y a plus le choix : contractualiser en faisant référence aux coûts de production et aux marchés pour permettre aux producteurs de s’engager sur la durée avec une sécurisation de leurs débouchés en volumes et en prix est la seule voie à emprunter dans l’intérêt des différents maillons de la filière comme des consommateurs !

Contacts presse :

FSNEA : Sabri Derradji – sabri.derradji@reseaufnsea.fr – 06 21 16 80 84

Jeunes-Agriculteurs : Thomas Debrix – tdebrix@jeunes-agriculteurs.fr – 06 68 66 15 83

 

Vous aimeriez lire aussi

La FNSEA soutient la FNPF dans sa demande à la grande distribution et aux grossistes : proposer en tête de gondole les fruits français de toute urgence
Dans une lettre ouverte, Françoise Roch, Présidente de la FNPFruits et Bruno Darnaud, Président de...
Interview d’Arnaud Rousseau, président de la FNSEA
"Il importe que les engagements pris soient tenus". Interview d'Arnaud Rousseau, président FNSEA pour Actuagri...
Les métiers de l’agriculture au cœur du Tour de France 2024
La FNSEA - à travers la campagne "Ma Nature, mon Futur, l'Agriculture" - est une...