En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Projet de loi de finances : FNSEA, JA et les Chambres d’agriculture France appellent le parlement à refuser tant le projet de baisse de 15% des ressources spécifiques des chambres d’agriculture que la proposition de collecter régionalement ces ressources !

3 octobre 2019

 

C’est avec la plus grande stupeur que la FNSEA, JA et les Chambres d’agriculture France ont découvert en ce début de semaine que le Gouvernement avait prévu dans le Projet de loi de finances pour 2020 une mesure régionalisant la collecte de la taxe additionnelle à la TFNB finançant les Chambres d’agriculture.

 

« Depuis des semaines, face à la volonté du Gouvernement de réduire les moyens des Chambres d’agriculture, des discussions sont en cours avec le ministre de l’Agriculture. Depuis des semaines, nous échangeons sur le projet stratégique que nous avons proposé pour fixer les priorités d’action en vue d’accompagner au mieux les transitions dans lesquelles sont engagés les agriculteurs. Il est scandaleux d’apprendre l’existence de cette disposition à la lecture du projet de loi. Cette absence d’information et de concertation est déplorable ! » a déclaré Claude Cochonneau, Président des Chambres d’agriculture France.

 

Le maintien de moyens au plus proche du terrain en vue de conserver un lien direct et de proximité avec les agriculteurs est un enjeu capital dans les mutations que connait le monde agricole. Pour Samuel Vandaele, Président de JA, « cette décision est totalement incompréhensible à l’heure où l’urgence devrait être à la prise en compte des préoccupations des territoires et du renouvellement des générations en agriculture ! Les Chambres ne peuvent pas accompagner des jeunes plus nombreux dans leur installation avec un budget à la baisse et en réduisant leur proximité. »

 

« Ce choix est inacceptable ! Nous appelons les députés à supprimer cette disposition. Les défis auxquels doivent faire face les agriculteurs nécessitent des outils collectifs, réactifs et de proximité en mesure d’accompagner efficacement les territoires ! a affirmé Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA.

 

La FNSEA, JA et les Chambres d’agriculture France appellent leur réseau à se mobiliser auprès de leurs parlementaires pour maintenir en même temps les ressources spécifiques à leur niveau actuel que la collecte au niveau départemental.

Vous aimeriez lire aussi

Origine des produits alimentaires : 1,1 millions de signatures !
C’est fait ! 1,1 millions de citoyens européens se sont emparés de leur droit à...
FIRA. Forum International de la Robotique Agricole
Le Forum International de la Robotique Agricole est un lieu de rencontres et d’échanges des...
Tout ce que l’agriculture fait pour vous
Aux 4e éditions des assises de l’agriculture et de l’alimentation à Rennes les 14 et...