En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Salon de l’agriculture 2020 La FNSEA appelle le Président de la République à redonner de la visibilité aux agriculteurs

11 février 2020

 Le Président de la République, accompagné du Ministre de l’Agriculture, a reçu, ce jour, la FNSEA au Palais de l’Elysée. L’objet du rendez-vous était de préparer le Salon International de l’agriculture qui ouvrira ses portes le 22 février prochain. 

Christiane Lambert a pu faire part au Chef de l’Etat des tensions fortes qui s’expriment aujourd’hui chez les agriculteurs notamment quant à la mise en oeuvre des Zones de Non-Traitement ou encore quant aux intrusions subies par les éleveurs. Ces tensions, qui ne cessent de croitre, sont sources d’incompréhensions profondes entre le monde agricole et la société française. 

La FNSEA a plaidé pour que le salon de l’agriculture soit l’occasion pour le Président de la République de tenir un discours clair et cohérent de réconciliation entre les français et leur agriculture. Ce discours doit passer par la reconnaissance du mouvement entrepris par les agriculteurs pour répondre aux attentes sociétales, par des mesures d’accompagnement ambitieuses pour que les agriculteurs soient en capacité de prendre le virage de la transition écologique et par une politique de compétitivité réaffirmée permettant de mettre fin aux contraintes franco-françaises. C’est ainsi que nous cesserons d’importer en France l’alimentation que nous ne voulons pas. 

A la veille du sommet du Conseil européen devant traiter du cadre financier pluriannuel, La FNSEA a également rappelé son attente d’un budget agricole européen permettant de mener une politique ambitieuse et son attachement à ce que le Green Deal proposé par la commission n’ampute pas le budget de la future PAC. Le Président s’est montré attentif à ces arguments. 

Enfin, la FNSEA a souhaité rappeler au Chef de l’Etat la situation des actuels retraités agricoles et la demande de revalorisation de plus faibles pensions. Le projet de loi actuellement en cours de discussion ne doit pas laisser les anciens agriculteurs une nouvelle fois sur la touche. 

Documents associés

20200211_CP_FNSEA_rdvPR

Vous aimeriez lire aussi

[Lettre ouverte] Une revalorisation du budget des collectivités ciblée sur l’achat de produits agricoles et alimentaires et de prestations de repas est urgente et nécessaire pour sauver la restauration collective !
A Emmanuel MACRON, Président de la RépubliqueA Elisabeth BORNE, Première ministreA Bruno LE MAIRE, ministre...
SIMA 2022 : la FNSEA, moteur des transitions pour une agriculture de solutions
Lors de cette édition 2022, le salon international du machinisme agricole a fêté ses 100...
SIMA 2022 : ce que vous avez manqué aujourd’hui !  
Aujourd’hui encore, de nombreuses animations ont été proposées sur le stand de la FNSEA.  ...