En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu

Stockage de l’eau : un enjeu d’intérêt général !

21 juillet 2022

Les conclusions du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique ont souligné l’urgence d’agir en identifiant l’ensemble des leviers, dont la création de nouvelles retenues, pouvant être actionnés à court et moyen termes pour garantir la pérennité de l’agriculture française et de son industrie agroalimentaire, leur rôle économique et territorial au service de notre souveraineté alimentaire. La nomination de Monsieur Frédéric Veau, délégué interministériel, chargé du suivi des travaux, marque la volonté de l’Etat d’avancer rapidement, notamment pour accélérer l’adaptation de l’agriculture au changement climatique, développer et sécuriser la ressource en eau pour les agriculteurs et l’ensemble de la chaine alimentaire.

 

Pour illustrer les déclinaisons possibles du Varenne, le CAF Eau* a organisé mercredi 20 juillet la visite de la réserve de Fauverney (Côte d’Or) en présence du Délégué interministériel de l’eau. Cette réserve de 220 000 m3 récupère les eaux pluviales d’une zone d’activités économiques de 54 ha. C’est un projet multi usages, qui contribue à la fois à l’irrigation de 8 exploitations agricoles (130 000 m3 destinés aux cultures d’oignons, pomme de terre, soja, semences et céréales), à la sécurisation de filières à forte valeur ajoutée, à la création d’emplois, au soutien d’étiage pour le cours d’eau à proximité (50 000 m3) et à la prévention des inondations.

 

Pour le CAF Eau, dans le contexte de sécheresses et de canicules récurrentes, il est primordial et urgent de pouvoir reproduire de tels projets multi usages partout en France, en complément des autres mesures d’adaptation au changement climatique (notamment la diversification des cultures, les pratiques culturales…). Nous attendons également que les différents engagements pris par le Premier Ministre le 1er février dernier, dont la facilitation des prélèvements hors périodes de basses eaux, soient mis en œuvre.

 

Christiane Lambert, Présidente du CAF, ainsi que Frédéric Veau, ont salué ce projet « exemplaire », porté par les collectivités locales, qui participe à la souveraineté alimentaire, l’aménagement du territoire, l’emploi et la sécurité des citoyens tout en préservant les milieux naturels. Le stockage d’eau est plus que jamais un enjeu d’intérêt général !

 

*CAF Eau : Conseil de l’Agriculture Française qui réunit les acteurs agricoles de l’eau que sont la FNSEA, JA, Chambres d’Agriculture de France, La Coopération Agricole et Irrigants de France.

 

Contacts presse :
FNSEA : Sabri Derradji – sabri.derradji@reseaufnsea.fr – 06 21 16 80 84
JA : Gaëtan Labardin – glabardin@jeunes-agriculteurs.fr 07 86 22 90 67
Chambre d’Agriculture France : Iris Roze – iris.roze@apca.chambagri.fr – 06 09 86 02 26
LCA : Mélodie Deneuve – mdeneuve@lacoopagri.coop – 06 89 75 30 04
Irrigants de France : Sabine Battegay – sabine.battegay@agpm.com – 06 07 10 62 88

Vous aimeriez lire aussi

Le climat change : changeons !
Sécheresse et canicule historiques ébranlent l’agriculture française et européenne : toutes les productions sont dans...
L’agriculture fait vivre les territoires !
L’emploi agricole : un faible poids à l’échelle nationale… Sur les 26 millions d’emplois que...
Le Fil Agricole n°80 
N°80 – Semaine du 25 juillet 2022   Le Fil Agricole marque une pause estivale et...