En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Un taux réduit de TVA pour l’élevage et les activités équines : Une concrétisation prochaine dans la directive européenne !

22 décembre 2021

Le 7 décembre dernier, les 27 ministres des finances de l’Union européenne ont trouvé un accord concernant l’évolution des règles actuelles régissant les taux de TVA applicables aux biens et services.
Cet accord se traduirait par une mise à jour de la liste des biens et services éligibles au taux réduit de TVA et ainsi par l’extension du taux réduit de TVA « aux équidés vivants et à la fourniture de services liés aux équidés vivants ».

Cette proposition réclamée depuis 2012 par tous les secteurs de la filière reste le fruit d’un engagement politique sans faille des organisations professionnelles agricoles, hippiques et équestres auprès des pouvoirs publics.

La FNSEA, la FNC et le GHN, appuyés au niveau européen par le COPA, n’ont cessé de soulever l’importance de revenir à un niveau de taxation adapté afin de préserver la compétitivité des entreprises du secteur équin.

Ils saluent donc cet accord qui marque une étape décisive pour la filière et se félicitent du chemin accompli grâce à la mobilisation des professionnels.
Ils restent pour autant très vigilants.

Cette mesure ne sera, en effet, acquise qu’après un vote définitif par le Conseil de l’Union européenne au printemps 2022. La France devra dès lors transposer dans sa législation l’application du taux réduit pour l’élevage d’équidés et les activités équines.

La mobilisation de toutes et tous reste donc indispensable pour « transformer l’essai » en nous rappelant au bon souvenir de tous les décideurs des différents gouvernements qui ont soutenu la filière cheval ces 10 dernières années et en mettant ce point majeur au cœur des discussions de la Présidence française de l’Union Européenne.
 

Contacts presse :
FNSEA : Sabri Derradji – 06 21 16 81 84 – sabri.derradji@reseaufnsea.fr
GHN : Mathias Hebert – 0674 35 76 38 – m.hebert@ghn.com.fr

Documents associés

CP_Projet_tva_cheval_vdef

Vous aimeriez lire aussi

30 propositions pour un projet présidentiel ambitieux !
Replacer les femmes et les hommes au coeur du projet agricole À la veille de...
Le Fil Agricole n°64
N°64 – Semaine du 17 janvier 2022 ACTUALITÉS AGRICOLES LE SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2022...
Manifeste pour les ruralités vivantes
Selon la dernière enquête menée par Familles Rurales et l’IFOP de janvier 2021, 94 %...