En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Blocage de l’île de la Réunion, l’agriculture en danger

29 novembre 2018

Alors que l’île de la Réunion entame son 12ème jour de blocage et que le mouvement de protestation continue à prendre de l’ampleur, les agriculteurs sont confrontés à une situation particulièrement critique.

Les conséquences pour les exploitations s’alourdissent de jours en jours. La campagne sucrière est à l’arrêt avec plus de 100 000 tonnes de cannes en souffrance dans les champs. Les éleveurs doivent faire face à des ralentissements d’approvisionnements d’aliments et de fioul. A ce jour, seul le soutien de l’ensemble de la profession permet d’éviter une véritable catastrophe. En l’absence de collecte de lait, les producteurs sont contraints de jeter une partie de leur production. Les producteurs de viande ne peuvent plus livrer leurs animaux. La même problématique se pose pour les producteurs de fruits et légumes qui voient leurs productions se décomposer dans les champs.

Nous appelons l’Etat à assurer la continuité économique de nos exploitations et à trouver en urgence des solutions pour retrouver les circuits de commercialisation des productions agricoles et nous aider à organiser l’approvisionnement de nos exploitations.

Cette situation s’ajoute aux difficultés engendrées par les périodes de fortes pluies. Nous devrons tirer les enseignements de cette crise pour définir les contours d’une politique agricole adaptée à nos territoires. Notre agriculture insulaire est fragile et mérite toute l’attention de la République.

 

Contact presse :
FNSEA : Marion Fournier – 07 60 29 56 17 – marion.fournier@fnsea.fr

 

Documents associés

20181129 CP FNSEA Reunion

Vous aimeriez lire aussi

Une consultation lancée sur la distance champs traités/habitations
5 à 10 m, c’est la distance minimale pour lancer la consultation proposée par le...
Rapport du GIEC sur le changement climatique : « l’agriculture française plébiscitée »
Le jeudi 8 août 2019, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) a...
Intempéries : la FDSEA de la Drôme au chevet de ses agriculteurs
Les très violents orages accompagnés de grêles qui se sont abattus sur la région Auvergne...