En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Des intentions de recrutement records en agriculture pour 2019

24 avril 2019

Dans sa nouvelle édition, le baromètre de conjoncture que réalise la FNSEA trois fois par an avec la compétence de l’IFOP auprès d’un panel d’agriculteurs métropolitains, révèle une hausse record des intentions d’embauches dans la plupart des filières au 1er trimestre 2019.

Au cours des trois derniers mois, 18% des exploitants agricoles ont embauché au moins une personne, soit + 2 points par rapport à l’année. Les intentions d’embauche pour les trois prochains mois atteignent quant à elle un niveau record tant en CDI qu’en CDD.

Cette tendance s’expliquerait notamment par une amélioration de la situation économique des exploitations agricoles interrogées. La part d’exploitants agricoles qui jugent bonne leur situation économique ne cesse d’augmenter mais restent minoritaires (28% des exploitants, soit +5 points en un an). 4 exploitants sur 10 déclarent avoir rencontré des difficultés ces 3 derniers mois en raison de la baisse des cours, des réglementations environnementales et sanitaires, du climat, et des charges qui pèsent sur les exploitations.

Ce baromètre révèle également une augmentation préoccupante des difficultés à recruter. Cette tendance a été confirmée par les résultats de l’enquête Données besoins de main d’œuvre (BMO) 2018 produite par Pôle emploi. Celle-ci dénombre plus de 250 000 projets de recrutement en 2019, soit 20 000 de plus qu’en 2018 mais évalue à 44% le nombre de projets difficile à satisfaire en agriculture.

Avec son Observatoire emploi formation, la FNSEA, seul syndicat représentatif des employeurs de main-d’œuvre, travaille à la concrétisation de ces projets en appréhendant au mieux ces difficultés et en accompagnant les mutations

Les solutions passeront nécessairement par un renforcement du dialogue social, un assouplissement du Code du travail, la maîtrise du coût du travail, un accompagnement des entreprises en matière de gestion des ressources humaines, une valorisation des métiers agricoles ainsi qu’un investissement massif dans la formation professionnelle et la qualification.

Dans un contexte de chômage élevé, le secteur agricole totalise 1 projet de recrutement sur 10 en 2019, et génère 14% des emplois en France. Toutes les forces concernées doivent être mobilisées pour apporter des solutions efficaces et pragmatiques aux entreprises agricoles.

Documents associés

20190424 barometre conjoncture

Vous aimeriez lire aussi

Crédit photo : Cécile Muzard
L’emploi salarié en augmentation dans la branche agricole
Les données de l’INSEE (1er trimestre 2019), ainsi que celles de 2017 sur l’emploi salarié...
Des intentions de recrutement records en agriculture pour 2019
Selon le baromètre FNSEA, l’amélioration de la situation économique en cours se poursuit au 1er...
Salon international de l’agriculture 2019
Du 23 février au 3 mars 2019, la FNSEA sera présente au Salon international de...