En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Ecophyto II+ : écoutez les agriculteurs !

11 avril 2019

A l’occasion de la tenue du premier comité d’orientation stratégique et de suivi (COS) Ecophyto 2 + en présence de 6 ministres, mercredi 10 avril, la FNSEA a rappelé la mobilisation des agriculteurs dans la réduction des usages, risques et impacts des produits phytosanitaires et l’engagement de l’ensemble de la filière agricole au travers du Contrat des solutions pour la protection des plantes.

Comme l’ont souligné les ministres présents, des premiers résultats sont déjà visibles. En 2017, l’ensemble des substances actives ont baissé de 2% et les substances actives les plus problématiques de 16%.
Toutefois, la méthode du nouveau plan Ecophyto II+ proposée par le Gouvernement n’est pas adaptée. Les choix de hausse des charges sur les exploitations agricoles, d’interdictions franco-françaises de substances et produits phytosanitaires et de publication de données stigmatisantes sont contreproductifs.

Il est au contraire nécessaire de prendre en compte de la dimension économique dans le plan, avec une valorisation par le prix de nos produits répondant aux exigences françaises, d’accompagner financièrement nos exploitations et de réaliser des études d’impact complètes sur les alternatives. Nous demandons une recherche plus structurée, à l’écoute des difficultés des filières.

Et au-delà, il faut privilégier un renforcement du dialogue entre les agriculteurs et les riverains et un déploiement sans attendre des chartes de bon voisinage que nous avons proposées dans le cadre du Contrat de Solutions pour répondre concrètement aux interrogations de nos concitoyens.

Nous ne cessons de le répéter, la transition de l’agriculture vers des pratiques plus respectueuses ne se fera pas sans les agriculteurs, ni contre eux. Ecoutez les agriculteurs, les résultats n’en seront que meilleurs !

Documents associés

20190411 ECOPHYTO II+

Vous aimeriez lire aussi

Intempéries : la FDSEA de la Drôme au chevet de ses agriculteurs
Les très violents orages accompagnés de grêles qui se sont abattus sur la région Auvergne...
Les émissions du secteur agricole ont baissé selon le Haut Conseil pour le Climat
Le 25 juin 2019, le Premier ministre a reçu le premier rapport du Haut Conseil...
L’agriculture, facteur de Biodiversité
L’agriculture française, on l’oublie très souvent, participe à la préservation de la nature en entretenant...